AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toc, toc, toc. |Maxeene|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cameron Austen
    Cam' • Nobody is perfect, so I'm Nobody !

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 03/05/2009

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 17:07


PV maxeene & cameron.
Devant la chambre.
19h38.

    Cameron c'était levé à la même heure que la veille. Peut-être un peu plus tôt, qu'en même, puiqu'il avait un cours de français et d'italien en plus que les autres élèves. Il ne savait pas trop pourquoi il avait prit des cours en plus, mais une partie était parce qu'il adorait les langues étrangères. A part ça, il s'était rendu à la cafétéria pour déjeuner, puis pour manger. Il y avait vu des connaissances, entre autres des garçons. En dégustant sa purée de pommes de terre, il s'était demandé où pouvait bien être Maxeene. Oui, encore elle ! Il l'aimait trop, et le savait bien, pourtant il ne pouvait s'empêcher de penser à elle. C'était assez étrange qu'il ne l'ai pas au moins aperçu une fois. Mais pourquoi ? L'évitait-elle ? Non, certainement pas, c'est ce que pensa Cameron en premier puis, il décida qu'il irait la voir pour s'assurer que tout allait bien -enfin surtout pour se rassurer lui même-. Avant de se rendre à la chambre de Maxeene le jeune homme alla dans sa chambre pour se prendre une douche, car après le match de foot qu'il avait fait dans l'après-midi il ne sentait pas la rose ! Cameron enfila une chemise blanche et son jean usé. après avoir vaporisé un peu de parfum sur sa nuque, ilse sourit à lui même dans le miroir : il était prêt !

    Quand Cameron arriva dans le bâtiment de l'internat où se trouvait la chambre de Maxeene, il y avait très peu de personnes. La plupart des voix provenaient des chambres. Cameron hésita pendant quelques secondes, peut-être ne devait-il pas faire ça, après tout, c'était un signe de faiblesse, et comme elle l'avait dit il reviendrait le premier : et c'était ce qu'il faisait à cet instant. Cameron secoua légèrement la têe comme s'il voulait que ses pensées s'envolent. Il s'en fichait, après tout c'était juste pour la voir ! Chaque jour, il ovulait la voir... N'était-il pas en train de devenir dépendant de Maxeene ?
    Il avança juqu'à la chambre 204, et d'une manière déterminée il frappa à la porte «Toc, toc, toc», en attendant une réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxeene O'Donnel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 26
Côté coeur : Nobody for the moment

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 18:21


PV maxeene & cameron.
la chambre.
19h38.


    La journée était passée à une vitesse fulgurante. Ce matin, ce trouvait être le troisième jour de cours pour Maxeene O’Donnel depuis la rentrée. Elle s’était peu à peu habitué au rythme des cours et à son emploi du temps pas si charger en cours que ça. Elle n’avait prit aucune option. Sauf de la gym. Et oui, aussi étrange que ça puisse paraître, Maxeene est la meilleure en gym et ça depuis bien longtemps. Depuis ces six ans, la jeune fille en pratique. Et même si le temps était précieux pour les soirées et les sorties, Maxeene ne pouvait pas s’empêcher de prendre son option de gym. Son premier amour. Aujourd’hui, elle n’eut que trois heure de cours. Les trois l’après midi. Et celle-ci s’étaient plutôt bien passés, et vite en plus. Que demander de mieux. Même si le cours de Maths restait un cours de maths, Maxeene ne s’était pas réellement ennuyer. Elle s’était même surprise à penser à Cameron. Vous savez, ce garçon qui occupe son esprit depuis quelque temps. On pu même apercevoir un léger sourire lorsqu’elle pensait à lui. Etonnant. Lorsque la cloche sonna pour annoncer la fin des cours pour elle, à 17h35, Maxeene rangea rapidement ces affaires, sans même attendre que le prof donne les devoirs. De toute manière elle ne les ferait pas. Les Maths ça na jamais était son fort. Son option commençait dans cinq minutes et la jeune femme n’avait pas encore était chercher ces affaires. Aïe. Elle ne pouvait pas être en retard pour le premier jour. Elle se mit à courir dans tout l’établissement pour retourner à sa chambre. Elle prit rapidement son sac et fonça directement au gymnase. Pour son premier cours.

    Presque deux heures plus tard, Maxeene sortit de son premier cours de gym, encore en tenue. Elle n’avait pas eut l’envie d’aller se changer dans les vestiaires. Cette séance l’avait crevé, elle voulait simplement retrouver sa chambre. Elle traversa alors le campus en mini short rouge et débardeur blanc cassé. La musique dans les oreilles, elle rejoignit directement sa chambre. Elle déposa son sac sur lit. Sa coloc n’était pas là. Cool, elle allait pourvoir mettre la musique qu’elle voudrait sans déranger personne. Elle brancha son Ipod à sa chaine Hifi et laissa la musique défilé aléatoirement. Elle s’arrêta sur Patti Smith, Because the night. Une de ces chansons préférée. Commençant à danser sur la musique, la jeune femme chercha un truc à manger. Ah il n’y a vraiment rien de cette chambre. Mis à part des bonbons. Tant pis, elle se fera un repas au bonbon. Elle ouvrit le paquet pour en sortir un à la fraise, ces préférés. En s’agitant sur la musique, la jeune femme entendit quelqu’un frapper à la porte. Vue l’heure, elle espérait bien voir quelqu’un de précis derrière la porte. Elle stoppa la musique et ouvrit la porte.

    Un grand sourire s’afficha sur ces lèvres. Voilà la personne qu’elle avait le plus envie de voir à ce moment précis. Cameron Austen. Cela ne faisait qu’une journée à peine qu’ils ne s’étaient pas vu, mais il lui manquait déjà. D’ailleurs, elle ne l’avait même pas croisé aujourd’hui. Elle ouvrit la porte en grand pour le laisser entrer.

    « Cameron Austen ! Que me vaut cette petite visite ? »

    Dit-elle avec un petit sourire. Elle ne pouvait difficilement cacher sa joie en le voyant. Elle referma la porte derrière elle avant de se retourner vers Cameron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Austen
    Cam' • Nobody is perfect, so I'm Nobody !

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 03/05/2009

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 18:56

    Quand Cameron vut Maxeene avec ses beaux yeux bleus et sont magnifique sourire d'ange, ses neurones furent court-circuité et il ne prit pas le temps de réfléchir. Il embrassa Maxeene.
    Quand il revint à lui même, il carressait la joue de la jeune femme et humait -discrètement- son parfait. Il lui glissa un petit «Salut.» à l'oreille. Qui a dit qu'il n'était pas dépendant ? Ca devenait presque obsédant chez lui, cela faisait à peine une journée qu'ils avaient été séparé et le voilà déjà dans les bras de sa Juliette. Juste comme ça : d'habitude c'est ses conquêtes qui reviennent en courant ! Cameron se permit de s'écarter d'un petit mètre de la jeune femme et lui fit avec un timide sourire :

    « Je peux rentrer ?»

    Cependant, il remarqua que la jeune femme avait fermé la porte derrière elle, simple réflexe ou alors elle ne voulait tout simplement pas qu'il entre à l'intérieur ? Puis, Cameron remarqua que Maxeene était en tenue de sport, De sport ? Là, est la preuve qu'ils se connaissent que très peu ! Et apparement elle venait d'en faire, vu la sueur qui était sur ses épaules bronzées.
    Cameron attenda patiement la réponse de Maxeene tout en essayant de revenir à la réalité, à se contrôler et à ne pas agir comme... une bête ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxeene O'Donnel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 26
Côté coeur : Nobody for the moment

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 19:36


PV maxeene & cameron.
la chambre.
19h38.


    A peine Maxeene avait finit sa phrase que le jeune homme embrasse Maxeene. Surprise mais pas mécontente du tout, la jeune femme prolongea le baiser bien entendu. Celui-ci était-il vraiment heureux de la voir ou cherchait-il simplement à assouvir ces besoins ? Maxeene n’en avait aucune idée. Et pour le moment elle s’en fichait. Elle passa sa main sur la nuque du jeune homme avant qu’il s’écarte doucement, terminant le baiser. Pour l’instant. Elle aussi devenait indépendante du jeune homme. Elle avait passé la journée sans lui & n’avait pas cessé d’y pensé. Ah que ferait-elle sans Cameron Austen hein ? Pas grand-chose, c’est sûr… Maxeene ne s’était pas rendu compte, mais face à la question du jeune homme, celle-ci s’aperçut qu’elle avait était malpolie avec son « invité ». Question d’habitude surement. Celle-ci était sortit de la chambre en refermant la porte. Ne le laissant même pas entrer. Surement l’habitude d’avoir une coloc. Du coup, elle devait lui laisser un peu d’intimité. Mais ce soir, elle ne l’avait pas vu. Amery avait mit les voiles pour la soirée, non pour décevoir la jeune femme. Surtout depuis que Cameron avait débarqué. Maxeene secoua la tête, comme pour s’excuser de ne pas l’avoir fait entrer avant. C’était un peu le bazar mais bon.

    « Oh excuse moi, bien sûr que tu peux entrer ! »

    Ajouta-t-elle avec un sourire aux lèvres. Elle rouvrit la porte pour le laisser entré. Sa chambre était un peu en bordel. En fait surtout son côté. Même si cela faisait que trois jours qu’elle avait mis les pieds dans sa chambre, la jeune fille s’était déjà éparpillé. Et puis le rangement n’a jamais vraiment été son fort. Des affaires étaient étalées sur son lit. Son sac jeter un peu n’importe où et une bonne dizaine de chaussure entourait son lit. Difficile d’accès, en effet. Contrairement à sa coloc, qui elle n’avait pratiquement rien déviré. Ou alors avait-elle déjà tout ranger, au carré. Elle eut un peu honte de montrer un tel désordre mais bon. Les garçons ça ne les gènes pas normalement, si ? Et bien tant, de toute manière elle n’allait pas ranger.
    Maxeene que Cameron regarda sa tenue. Aïe. Elle avait carrément oublié qu’elle revenait de son entrainement. En plus elle était pleine de sueur. Dégueulasse. Si avec ça Cameron ne partait pas en courant, elle saurait qu’il tenait un minimum à elle. Mais bon ça, Maxeene n’avait pas l’odeur qui l’accompagnait. On pouvait même encore sentir son parfum, qu’elle s’était mit le matin même. Very irrésistible de Givenchy. Les hommes adorent. Maxeene referma alors la porte après que les deux jeunes gens soient entrés dans la chambre. Elle s’avança alors vers Cameron, un sourire naissant. Et continua :

    « Alors tu ne m’as pas dit ce qui t’amenait là, je te manquais pas vrai ? »

    Dit-elle en se mordant la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Austen
    Cam' • Nobody is perfect, so I'm Nobody !

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 03/05/2009

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 20:08

    La jeune femme le laissa entrer -bien évidement-, elle avait été surprise par sa demande. Etrange, cela donnait donc l'apparence qu'elle avait été surprise qu'elle ai fermé la porte. Donc, c'était bien une habitude. Peut-être avait-elle une coloc' ? Même ça, Cameron ne le savait pas ! Cameron passa devant Maxeene qui referma la porte derrière elle. La chambre n'était pas rangée, mais comparée à la chambre d'un étudiant de sexe masculin, elle était rangée ! Il ne fit aucunes remarques sur le rangement, et remarqua rapidement une bonnes dizaines de chaussures qui étaient rangées autour d'un des deux lits. Il reconnut dans ce rangement, l'une des paires de Maxeene, il en déduisit donc que c'était son lit. Avec un gentil sourire, Cameron commenta la chambre :

    « Jolie. Tu as une coloc' ?»

    Cameron tourna sur lui même pour pouvoir enregistrer le moindre millimètres du lieu où vivait Miss O'Donnel. Il se retrouva enfin, face à Maxeene. Elle souriait. Elle devait donc être contente de le revoir, peut-être pas aussi content que lui, mais au moins un peu ! C'était déjà rassurant... Puis, quand la jeune femme lui demanda ce qu'il l'amenait ici, Cameron ne sut que répondre. Elle avait raison mais il n'oserait pas l'avouer -du moins c'est ce qu'il pensait!-. Peut-être pourrait-il sortir une blague du genre « Tu ne m'as pas appelé, c'est donc une autre ? ». Mais la vérité sortit de sa bouche :

    « Oui... Mais, c'est aussi parce que je t'ai volé quelque chose l'autre soir. »

    Sa réponse le surprit lui-même, comme Maxeene -sûrement-. L'autre soir ? Il voulait certainement faire référence à leur rencontre ? Ou à un autre soir ? Aucune idée ! Puis dans un geste lent et assuré, il s'approcha de la blondinette, plaça ses bras autour de sa taille et l'embrassa de nouveau. Tout en s'écartant de quelque centimètre seulement, il regarda la jeune femme dans les yeux, et chuchota :

    « Voilà, je te l'ai rendu. »

    En effet, le premier soir de leur rencontre, Cameron avait dû "voler" un baiser au dernier moment à Maxeene. Cette fois, ils étaient quittes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxeene O'Donnel

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 26
Côté coeur : Nobody for the moment

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Sam 9 Mai - 21:16


PV maxeene & cameron.
la chambre.
19h38.


    Jolie ? Cela n’était pas vraiment se qui désignait le mieux la chambre, mais la jeune fille de releva pas. Après tout, niveau rangement, les mecs se trouvaient être cent fois pire que les filles. Et elle devinait que Cameron n’échappait pas à cette tradition. En effet, Maxeene avait une coloc. C’était plus cool de vivre à deux que seule non ? Et puis ça faisait quelqu’un à qui raconter ces malheurs en permanence. Et vous connaissez Maxeene, la plainte c’est son truc. Toujours en train de se plaindre. Pauvre Amery, sa coloc allait vivre une sacrée année avec la miss O’Donnel. Bien qu’elles se connaissent déjà, les deux filles n’avaient jamais partagé une chambre ensemble. Ca risquait d’être beau. Bref, à la question du jeune homme au sujet de sa colocataire, Maxeene acquiesça d’un signe de tête avant de lui dire :

    « Ouais, Amery, tu l’as connais peut-être ?! »

    Dit-elle sur le ton de la conversation. Bien qu’Amery soit deux années en dessous de Cameron, qu’il la connaisse n’aurait pas étonné Maxeene. Vous savez, les mecs qui ressemblent à Cameron Austen connaissent tout le monde, et en particulier toutes les belles filles. Bizarrement. Maxeene s’approcha alors du jeune homme et entoura ces bras autour du coup du jeune homme. Elle l’embrassa tendrement avant de lui dire :

    « Mais ce soir, elle n’est pas là… »

    Tant de sous-entendu dans une petite phrase. Maxeene adorait ça. Mais il faut dire qu’elle adorait faire croire pas mal de chose, donc il fallait se méfier des sous-entendus de la jeune femme. Une menteuse hors paire en effet. Mais chut, ne le dite pas ! S’écartant un peu, la jeune femme attendait la réponse du jeune homme, à propos de sa visite surprise. Elle était contente de le voir bien sûre. Mais elle adorait le faire dire qu’elle lui manquait. Mais ce soir, il eut une tout autre réaction. Celui-ci affirma qu’il lui volé quelque chose. Elle fut un peu étonnée. Non pas seulement parce qu’elle ne savait pas Cameron voleur mais surtout parce qu’elle n’avait pas remarqué avoir perdu quelque chose. Mais quand le jeune homme s’approcha et embrassa Maxeene, celle-ci comprit. Un baiser. Mais oui, elle aurait du comprendre ! Cela ne ressemblait pas vraiment à Cameron, mais après tout, elle ne le connaissait pas tant que ça. Elle sourit, toujours un peu étonné. Elle posa une main sur le torse de Cameron avant de s’approcher et de lever la tête. Parce oui, en effet, il est grand et elle toute petite.

    « Je ne te savais pas romantique. »

    Affirma-t-elle avant de l’embrasser. Le changement faisait du bien. Pour une fois ils ne se cherchaient pas en essayant de parler d’une quelconque relation à côté pour se rendre mutuellement jaloux. Mais ce côté quelque peu romantique étonnait Maxeene mais d’une certaine manière exerçait une certaine fascination chez elle. Et oui, quand on sort avec des mecs qui la veulent juste pour son corps , d’un coup ça change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Austen
    Cam' • Nobody is perfect, so I'm Nobody !

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 03/05/2009

BELIEVE IN ME
Relationships:
Moyenne Scolaire:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   Dim 10 Mai - 16:19

    A l'annonce du nom de la colocatrice de Maxeene, Cameron fut surprit pas parce qu'il fut surprit d'entendre ce prénom, mais parce que ça lui disait vagueument quelque chose... En y réfléchissant bien, il se souvint que c'était le prénom que portait une petite brunette. Elle était assez mignonne mais peut-être trop collante : elle le draguait. C'était marrant, c'était un peu Cameron mais en fille. La meilleure c'était qu'il n'aimait guère qu'elle lui tourne autour, alors que lui c'était ce qu'il faisait avec la plupart des filles qu'il connaissait ! Mais bon, depuis il s'amusait de la jeune fille. Mais espérait ne pas lui faire croire à de faux espoirs ! Il répondit assez vagueument à la question de Maxeene, qui ne remarqua pas son hésitation.

    « Ca me dit quelque chose. »

    Puis, Maxeene s'était approchée de lui et l'avait embrassé. Il en était très heureux, et quand elle lui glissa à l'oreille qu'Amery ne serait pas là ce soir... Il sentit son coeur battre plus fort. Cela voulait dire qu'elle était libre, ce soir. Cameron ne releva aps à cette phrase, car il trouva ça -tout d'un coup- trop facile pour que cela soit vrai. Pourtant, il remarqua que c'était parfois si facile avec Maxeene, et d'autre fois très compliqué. Cameron avait l'impression de vivre deux relations différentes. Ce que confirma Maxeene, par sa remarque innocente sur le romantisme chez le jeune homme. C'est vrai qu'il ne se savait pas si romantique que cela. D'un côté il était macho et compliqué avec la blondinette et de l'autre il pouvait être si simple et romantique ! Il lui répondit en regardant dans le vide :

    « Moi non plus... »

    Il comprit à ce moment là, qu'il était en train de changer, à cause... à cause d'une fille. C'était ce que tout homme avait peur. Changer à cause d'une fille. Cameron chassa habilement ces pensées de sa tête et glissa sa main entre son corps et celui de la jeune femme pour la poser, sur la main de Maxeene elle-même posée délicatement sur le torse de Cameron. Il ressera son étreinte autour de la taille de Maxeene de son autre bras, et lui souffla à l'oreille.

    « Désolé, je n'ai pas amené de chandelles. »

    Autant continué dans le romantique ! Il n'avait ni chandelles, ni roses, ni couché de soleil à commande. Mais il eu l'idée qu'un dîner au restaurant pourrait peut-être plaire à Maxeene. Tout en attendant sa réaction, il réfléchissa si ce n'était pas un peu trop quelque chose que les couples font. Pas les couples "libres"...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toc, toc, toc. |Maxeene|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toc, toc, toc. |Maxeene|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CALIFORNIA SCHOOL :: outside the school :: L'INTERNAT :: # Amery & Maxeene-
Sauter vers: